Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.10.2012

JUSQU’À QUAND L’ÉGLISE RESTERA-T-ELLE PASSIVE FACE À LA POUSSÉE DE L’ISLAM ?

            Benoît XVI a convoqué un synode (une réunion d’évêques pour délibérer sur les affaires de l’Église) consacré à la « nouvelle évangélisation ». Il serait temps en effet que l’Église s’avise qu’elle est « sur le reculoir » (comme on dit en rugby) depuis deux bons siècles, et que son effondrement rapide en Europe, depuis l’après-guerre, prend des proportions qui, à elle seules, suffiraient à diagnostiquer une mutation de la civilisation.
          Or ce lundi 15 octobre, un membre important de la curie, le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, a pris l’initiative de diffuser à ses collègues une petite vidéo américaine de sept minutes, qui met en avant des données démographiques terrifiantes sur l’islamisation du continent européen. En France, les musulmans seraient 20% en 2027, et majoritaires vers 2050, tout comme dans les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne. Un pronostic alarmiste, qu’on espère exagéré, destiné à secouer de leur torpeur émolliente les éminences qui s’imaginent benoîtement que la lumière du Saint-Esprit finira inéluctablement par illuminer les masses musulmanes et les convertir en douceur à la vraie foi.
            Ce qui est intéressant, c’est la réaction des évêques. D’après le chroniqueur religieux du Figaro, de nombreux participants ont manifesté un vigoureux désaccord : « Plusieurs prélats, choqués par le simplisme de ce film, ont aussitôt pris leur distance. Le commentaire le plus cinglant est venu d'un haut responsable chargé précisément du dialogue avec l'islam. Il n'a pas caché sa "perplexité" sur le fond de la vidéo. Quant à l'idée de présenter ce document dans une instance officielle et publique de l'Église catholique, ce même prélat l'a qualifiée de "maladresse" estimant que son confrère cardinal "n'a probablement pas mesuré la portée" de son initiative. Beaucoup d'évêques présents ont d'ailleurs pointé "le piège" de ce genre de méthodes, proches de celles de "l'islam fondamentaliste", assurant qu'il n'était pas dans l'intention du synode, visant pourtant à lutter contre la régression du catholicisme, à entrer dans une "guerre de religion" ».
            Cela ne doit pas nous étonner. Cela fait un demi-siècle que l’Église, travaillée en profondeur par la mentalité droidlomiste, n’a de cesse de regarder comme des frères dans la foi ces impies qu’elle a détestés et combattus pendant des siècles. eglise,christianisme,jésus,saint pierre,parousie,innocence des musulmans,islam,droidlomisme,benoît xvi,peter tuckson,jean-louis tauran,pierre chuvin,paganisme,édit de sardique,édit de milan,réévangélisation,guerre de religions,choc des civilisations,dialogue inter-religieux,synode,nouvelle évangélisation,constantin,théodose,federico lombardi,irénisme,oecuménisme,tolérance,dhimmitude,urbain ii,pie v,tolérantisme,liban,julien l'apostat,édit de thessalonique,jean-patrick grumberg,henri boulad,genèveLe Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux a été créé par Paul VI en 1964 (sous le nom de Secrétariat pour les non-chrétiens), avant d’être rebaptisé sous son nom actuel en 1988. Son président actuel (depuis 2007) est le cardinal français Jean-Louis Tauran : c’est peut-être bien lui l’auteur du commentaire « cinglant » qui fustige la « maladresse » irréfléchie de Mgr Turkson. Pas plus tard que la semaine dernière, l’Église s’opposait sans ambages à toute critique de l’islam telle que le film à scandale L’Innocence des musulmans : « Le respect profond pour les croyances, les textes, les grands personnages et les symboles des diverses religions est une condition essentielle à la coexistence pacifique des peuples », a déclaré le père Federico Lombardi, porte-parole du Vaticandéplorant « les conséquences gravissimes des offenses injustifiée et des provocations à la sensibilité des croyants musulmans.[…] Le message de dialogue et de respect pour tous les croyants que le Saint-Père portera lors de son prochain voyage au Liban indique la voie que tous doivent prendre pour construire ensemble la coexistence des religions et des peuples dans la paix ». Chaque fois qu’un ecclésiastique européen s’exprime sur l’islam, c’est pour faire connaître sa solidarité de croyant, sa compréhension, sa sympathie, son respect, son estime, et autres stupides aveux de faiblesse. On pourrait en donner des exemples par milliers : il suffit de suivre l’actualité religieuse pour en être assailli chaque semaine. Ah, l’Église ne parlait pas ainsi quand elle était en position de force !           

                Situation tragique et comique à la fois. D’un côté un parti offensif, qui se sent porté par un esprit de revanche et une dynamique conquérante, et qui pousse inlassablement ses pions en espérant bien parvenir à une situation d’hégémonie définitive. De l’autre un parti pacifique, qui persiste à voir dans son ennemi un ami, qui n’a que des paroles apaisantes à la bouche, qui interprète toute manifestation agressive comme un débordement marginal et anecdotique, et qui est si profondément pénétré d’irénisme qu’il ne parvient pas à imaginer qu’il n’en va pas de même pour son prétendu… partenaire. L’Église eut si longtemps une situation archi-dominante qu’elle peine aujourd’hui à se rendre compte qu’elle va bientôt devenir minoritaire. Elle ne veut pas voir que, lorsque la bascule des forces aura été réalisée, le maintien durable dans un relatif équilibre est bien moins probable que la perte successive et fulgurante de ses principaux bastions. Qu’elle songe à ce que fut son propre conflit contre le paganisme romain, à l'orée de son ère ! Elle a mis trois siècles à le grignoter souterrainement, mais quand l’empereur Constantin l’a installée au sommet du pouvoir, elle lui a porté le coup de grâce avec une facilité stupéfiante. C’est en à peine plus de trois générations que les persécutés sont devenus persécuteurs et que le paganisme s’est effondré ! L’empereur Galère, successeur de Dioclétien et longtemps christianophobe convaincu, se résigne sur son lit de mort et autorise officiellement le christianisme par l’édit de Sardique en avril 311 : les chrétiens ne représentent alors que 5% de la population totale de l’Empire selon les historiens récents, 10% à Rome, 15 % en Afrique, 20% en Égypte, peut-être 30% en Asie mineure. Or dès 380, Théodose fait du christianisme la religion officielle et seule autorisée de l’Empire (édit de Thessalonique), et en 392, pour faire bonne mesure, il proscrit explicitement le paganisme (peine de mort pour une immolation rituelle, confiscation du logis ou de la terre pour les autres actes d’idolâtrie). À ce moment-là, c’est le paganisme qui est devenu résiduel [1]. La substitution complète d’une religion à une autre s’est faite en moins d’un siècle. Une analogie qui donne à réfléchir…
            L’Église va-t-elle, fidèle à l’esprit de l’évangile, tendre l’autre joue chaque fois qu’on la frappera au visage ? S’offrira-t-elle en sacrifice comme son dieu Jésus, qui se laissa passivement arrêter et ordonna à son disciple Pierre, qui avait dégainé son épée et mutilé un serviteur du grand prêtre, de cesser toute résistance ? : « Remets ton glaive à sa place ! Car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive » (Mt 26,51-52 // Mc 14,47 // Lc 22, 49-51 // Jn 18,10-11). Puisque l’Église est le corps mystique du Christ, elle pourrait à son tour se laisser mener au supplice pour accomplir les desseins eschatologiques du Père… Ou bien va-t-elle réagir, refuser de se laisser écarter et supplanter, se régénérer par le souvenir d’Urbain II et Pie V, tenter une contre-attaque ?
            Le même article du Figaro nous apprend que tous les évêques ne se perçoivent pas comme islamo-compatibles, pour parler le jargon citoyen : « La tendance globale des affirmations dénoncées par cette vidéo, à l'évidence caricaturales, et l'inquiétude qu'elles génèrent sont toutefois partagées par une bonne partie de l'assemblée synodale. En début de synode, plusieurs évêques, d'Afrique et du Moyen-Orient, se sont publiquement plaints de la difficulté croissante de pouvoir seulement se dire "chrétien" face à l'intolérance de l'islamisme politique. Beaucoup d'évêques, en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, expérimentent que la "nouvelle évangélisation" appuyée par Benoît XVI affronte chaque jour un islam conquérant. Cette vidéo simpliste n'apparaît donc pas pour eux complètement hors sujet. […] Ce document brutal suscite donc de l'émoi mais il pourrait aussi exprimer ce que beaucoup pensent tout bas dans certaines instances de l'Église catholique.»
             Mazette ! Assisterions-nous, enfin, à l'amorce d'un début de prise de conscience ? Le cardinal Tuckson serait-il le précurseur d’une nouvelle Église décidée au mieux à partir à la reconquête des âmes et des terres prises par l’islam, au pire à mourir debout, la croix dans une main et la francisque dans l’autre ?
            Il serait tout-à-fait piquant que, dans vingt ans, toutes ces toxiques fumées vaticanes sur le « dialogue inter-religieux », toute cette obsession  grotesque de l’œcuménisme, toute cette manie puérile de l’irénisme, soient sèchement écartées et remplacées par une vigoureuse contre-offensive, dont les mots d’ordre seraient « réévangélisation », « propagation de la vraie foi », « lutte contre l'erreur », « endiguement de l’hérésie », « combat contre l’impiété », « croisade au nom du Christ-Roi », « salut des âmes égarées », « conversion universelle pour hâter la Parousie » [2], etc.
            À vrai dire, je ne crois guère que nous voyions cela arriver. L’Église est une lourde machine engoncée dans sa routine, et c’est aussi une maison de vieillards, qui ne supportent plus les courants d’air. Ou alors, si une telle métamorphose devait survenir, ce serait un assez dérisoire combat d’arrière-garde, qui n’aurait pas plus d’effet à long terme que le règne de Julien l’Apostat n'en a eu sur la survie du paganisme. Mais on peut toujours rêver…
 


           Ajout du 21/10/12.  Je découvre un intéressant petit fait, à mettre en bonne place dans la chronique de la guerre des religions : à Genève, un musulman s’est permis d’interrompre l’office religieux, dans une église catholique, et de lancer un discours prônant la fausseté du christianisme et la vérité de l’islam, face aux fidèles tétanisés. Certes, ce n’est rien du tout, ce n’est qu’un débordement marginal et anecdotique, un évènement singulier et microscopique, un fait divers sans portée ni signification… Mais comme le dit l’auteur de l’article, M. Jean-Patrick Grumberg (qui se porte garant de la véracité des faits), imaginons un peu quel tollé national et international eût suscité la provocation inverse… Tiens, il serait plaisant que quelques chrétiens couillus tentent l’expérience, juste pour voir !

           Ajout du 30/10/12Un article du journal libanais L’Orient le Jour relaye à son tour l’angoisse des évêques catholiques devant le fondamentalisme musulman. Ce qu’il faut retenir, c’est que les signaux d’alarme viennent de la périphérie de l’Église. Les lecteurs de ce blogue connaissent sans doute le point-de-vue du père Henri Boulad, chrétien d’Égypte qui, vivant aux côtés de la Bête, sait à quoi s’en tenir sur elle et le fait savoir dans des vidéos trouvables sur YouTube. Le centre européen, vivant dans sa bulle idéologique, continue de croire que tout cela n’est qu’un épiphénomène et que l’islam et le christianisme pourront vivre en bonne entente et en pleine harmonie pendant des siècles de siècles, comme si l’oumma et la chrétienté pouvaient s’interpénétrer. Quand il mesurera enfin la gravité du péril, il sera trop tard.

 


[1] Du moins en tant que pratique consciente et organisée. Sa survie latente dans les croyances paysannes est une autre histoire. Lire l’excellente Chronique des derniers païens de Pierre Chuvin (Les Belles-Lettres, 1990) pour comprendre la raison d’une chute aussi rapide : le paganisme n’était pas vraiment une religion, avec ce que ça suppose de foi intérieure et de spéculation théologique, mais avant tout un culte civique : dès lors qu’il n’était plus soutenu par l’État, il n’avait plus de raison d’être. Cette particularité limite la portée du parallèle, bien sûr.
 
[2] Idée avancée par saint Pierre. Voir Ac 3, 19-21 et 2 P 3,12.

Commentaires

Peter Turkson sera élu pape dans un mois, et il va sans doute déclencher une croisade... Ha ha ha !

Écrit par : allah akhbar | 16.02.2013

Répondre à ce commentaire

Et si l ons occupait D ABORD de tous ces curés tripoteurs de petits garcons. Faites donc le menage chez vous!

Écrit par : imad | 24.04.2013

Répondre à ce commentaire

Monsieur. 1°) Je ne me sens pas concerné par votre exhortation, puisque je ne suis pas du tout chrétien, et je suis même fort christianophobe, tenant le christianisme pour une superstition orientale qui n'aurait jamais dû pénétrer l'Europe païenne et lui a fait beaucoup de mal. Voyez par exemple http://dernieregerbe.hautetfort.com/archive/2012/10/14/morceau-choisi-les-chretiens-contre-le-surhomme-l-pauwels-bl.html ou encore http://dernieregerbe.hautetfort.com/archive/2012/12/26/un-paltoquet-bondieusard-vivien-hoch-avec-des-considerations.html.
2°) La pédophilie des curés est un mythe médiatico-droidlomiste. Par là, je ne veux évidemment pas dire qu'aucun curé n'a jamais tripoté aucun môme, mais que ce phénomène n'est pas statistiquement très significatif. Toutes les études sur le sujet sont parvenues à la conclusion que les curés sont plutôt MOINS pédophiles que la population moyenne dans son ensemble. La corrélation célibat=>pédophilie est une hypothèse dépourvue de la moindre preuve statistique, puisqu'on trouve tout autant de cas (proportionnels) de pédophilie chez les pasteurs protestants ou les popes orthodoxes, qui ont la possibilité de se marier et le sont souvent. Et il y a beaucoup plus de cas (proportionnels) de pédophilie, par exemple, chez les enseignants laïcs que chez les curés !! Voyez http://fr.wikipedia.org/wiki/Abus_sexuels_sur_mineurs_dans_l'%C3%89glise_catholique#.C3.89tudes_et_statistiques
3°) Votre commentaire est remarquable par son hors-sujet. Imaginez que vous soyez un Algérien vers 1830, ou un Palestinien vers 1948 (ou un Iraquien en 2003), et que quelqu'un vienne vous dire : "Et si vous vous occupiez D'ABORD de vos imams pédophiles ?". Ne trouveriez-vous pas ce conseil singulièrement incongru ? Ne lui répondriez-vous pas qu'il y a des problèmes plus urgents, et d'autres chats (pestiférés) à fouetter et chasser dans l'heure ? Laver son linge sale en famille, oui, mais à condition que la famille puisse d'abord se réunir tranquillement, portes et volets clos : n'est-ce pas aussi votre façon de voir ?

Écrit par : Le déclinologue | 28.04.2013

et comme toujours sur ce thème, vous tombez dans le piège...

ce débat est vain, car comme dit Gandhi "Celui qui va au cœur de sa religion va au cœur de l'ensemble des religions"

la religion est un chemin, pas une croyance, elle est un outil au service de la Foi

il n'y a aucun meilleur chemin dans l'absolu, car le chemin est bon ou mauvais en fonction du véhicule (que nous sommes)

Bref, lorsque vous aurez fait le deuil de votre religion vous pourrez, enfin, entrer dans la spiritualité

Aujourd'hui une puissance laïque occulte instrumentalise l'islam comme étant la fausse religion, la religion de satan, etc. pour détourner l'attention sur une autre cible qu'elle même et organise sa croissance cancéreuse dans le monde sans que personne ou presque ne s'en rende compte...

Écrit par : Dan | 03.09.2014

Répondre à ce commentaire

L'opinion de Gandhi n'engage que lui. Cette idée que toutes les religions se ressemblent, et qu'aller au coeur de l'une donne accès à toutes les autres, est une idée typique des gens qui sont adeptes d'une spiritualité générale indépendante des religions. Mais les gens qui sont engagés précisément dans une religion ont un avis diamétralement opposé : ils tiennent en général que leur religion est la seule vraie, et que non seulement les autres religions, mais aussi les autres versions de leur propre religion, sont des idolâtries impies dont les adeptes sont promis aux feux de l'enfer. Le pape François aussi bien que Jean-Paul II, par exemple, ont souligné que le catholicisme n'est pas un supermarché où chacun peut choisir seulement ce qui lui plaît. C'est une dogmatique unitaire et cohérente, qui s'impose globalement au croyant.

De quelle "puissance laïque occulte", croissant de façon cancéreuse, parlez-vous ?? Soyez plus clair...

Écrit par : Le déclinologue | 03.09.2014

Vous ne comprenez pas ce que dit Gandhi : les religions sont différentes, il ne dit pas qu'elles sont égales ou se ressemblent, la citation entière est "je ne pense pas qu'il puisse y avoir sur Terre une seule religion, je crois que si chacun va au cœur de sa propre religion alors il atteindra le cœur des autres religions" ("pour autant que les dogmes de sa hiérarchie ne lui cache pas la Vérité", dira plus tard une autre célèbre personnalité)

Cela signifie in fine que les gens qui sont loin du cœur de leur propre religion sont éloignés les uns des autres (un peu comme s'ils étaient dispersés sur la base d'une montagne) et ont des avis diamétralement opposés, pour le coup, alors que plus ils progressent vers le cœur, c'est à dire le sommet, plus ils se rapprochent.

Les religions sont des CHEMINS différents, pour des gens différents (qui mènent tous/toutes au même endroit).

Pourquoi croyez-vous que Marie Madeleine baisa-t-elle les PIEDS de Jésus ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Pour ce qui est des puissances occultes, il vous suffira de lire l'actualité, et "LIS !", c'est l'injonction qui débute (chronologiquement) le Coran.

Faites et pensez ce que vous voulez, le débat qui dispute la véracité de telle ou telle religion restera vain. Votre capacité à lire l'actualité, et l'histoire, vous montrera que les attaques contre les religions sont toujours d'ordre politique.

Si vous souhaitez continuer cette discussion, la suite vous éclairera sur le thème de cet article, c'est à dire les causes de l'évolution future de l'Islam

Écrit par : Dan | 04.09.2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour. Je ne vois rien à corriger à ma première réponse.
Ce spiritualisme œcuménique qui est le vôtre est certes à la mode, mais je maintiens qu'il est rejeté par les adeptes qui se veulent "orthodoxes" des religions constituées, en particulier les clercs. Les religions ne se perçoivent pas comme des chemins différents et interchangeables, mais bien comme des systèmes intégraux, uniques voie d'accès à la vérité et au salut. Pour l'islam, voyez par exemple cet article : http://www.postedeveille.ca/2013/07/la-haine-de-lislam-pour-les-non-musulmans-.html
Pour le christianisme, regardez le Syllabus de Pie IX, liste des erreurs modernes rejetées et condamnées par l'Eglise. En particulier les propositions n° 15 à 18 : "XV. Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison. XVI. Les hommes peuvent trouver le chemin du salut éternel et obtenir ce salut éternel dans le culte de n'importe quelle religion. XVII. Tout au moins doit-on avoir bonne confiance dans le salut éternel de tous ceux qui ne vivent pas dans le sein de la véritable Église du Christ. XVIII. Le protestantisme n'est pas autre chose qu'une forme diverse de la même vraie religion chrétienne, forme dans laquelle on peut être agréable à Dieu aussi bien que dans l'Église catholique."
Voyez : ce que vous soutenez, c'est exactement ce que Pie IX anathémise !
Et n'oubliez pas que Jésus a dit : « Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n'est par moi » (Jn 14, 6). Vous voyez, Jésus professe une doctrine radicalement opposée à votre pluralisme : il n'y a qu'un seul chemin, et c'est le sien !

Concernant Marie-Madeleine, vous faites une autre erreur. Vous faites en effet allusion à l'épisode de la pécheresse qui lave et baise les pieds de Jésus : Lc 7, 36-50. Mais rien dans le texte ne dit que cette pécheresse doive s'identifier avec Marie-Madeleine. C'est une identification qui date de Grégoire le Grand, à la fin du VIe siècle, et qui reste une pure hypothèse.

Et sinon, j'ai bien compris que vous étiez un antisémite, autrement dit un paranoïaque. Quelle discussion rationnelle peut-on avoir avoir un type qui voit dans les juifs un "pouvoir occulte" qui manipule tout de façon invisible et croît comme un cancer ?

Écrit par : Le déclinologue | 08.09.2014

PS : j'ai oublié de préciser que vous faites l'erreur de penser que la religion = croyance

je répète : la religion est un OUTIL au service de la Foi, seule la Foi reste. On ne vous demandera pas compte de l'outil utilisé pour atteindre la Fin, mais de la Fin, oui.

Écrit par : Dan | 04.09.2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je ne vois rien qui empêche une religion d'être "une, indivis et entière", comme elle l'affirment toutes en effet, intégrales, pas orthodoxe ou orthodoxe, et qu'elles puissent, dans le même temps, parfaitement converger vers le même point. Où est le problème ? (ce que je dis n'a rien n'à voir avec l'œcuménisme, qui voudrait mélanger les genres et je m'inscris en faux contre l'l'œcuménisme : les religions sont des chemins effectivement DIFFÉRENTS)

postedeveille, ripostelaique (qui n'a rien compris, dans sont titre même : "laïque = qui n'a pas de clergé", s'ils s'étaient à peine renseignés ils sauraient que l'islam n'a justement pas de clergé...) et autres sites anti-musulmans sont précisément de la pure désinformation appelant à lutter "contre la haine" par la haine. Si vous continuez à en faire vos références vous pouvez imaginer comme il vous sera aisé de ne plus rien comprendre à rien... (je vous taquine un peu sur ce sujet car les autres références du blog sont par contre pour la plupart honorables, raffinées et prennent en général un peu de hauteur par rapport au brouhaha normal, pourquoi se rabaisser ainsi tout d'un coup ?)

Lorsque Jésus dit qu'il faut passer par lui, si vous êtes capable de lire (Iqra !) vous verrez que le Coran intègre parfaitement le message Christique et ne s'y oppose en rien : S4"158. mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage." ainsi, le symbole (au delà de la salvation des péchés) de la crucifixion sont les LIMITES (les 4 directions) du monde créé : la SEULE voie de sortie vers Dieu c'est donc la voie de l'ESPRIT, symbolisée par Jésus, lui-même inspiré par l'ange Gabriel, le Saint-Esprit. Vous voyez comment, en cherchant simplement à lire, tout converge : on progresse vers le cœur.

Combien de fois faudra-t-il le répéter : la religion n'est qu'un outil au service de la foi. En effet on CROIT en Dieu, et on PRATIQUE une religion (on ne "croit" pas en une religion : peut-être croyez-vous au christianisme plutôt qu'en Dieu ?). Vous me faites penser à l'Abbé Pagès qui croit qu'il faut être catholique pour être sauvé. Quelle naïveté, il croit en sa religion et en oublie, au passage, de croire en Dieu, alors que seul Dieu peut sauver et jamais la religion...

Le seul dogme qui sépare encore l'Eglise, actuelle, du message Coranique c'est le péché originel. Pendant ce temps là les ignorants s'écharpent sur la polygamie (allez lire Ti3.1 à 3.6) ou je ne sais quelle autre différence de surface. Mais c'est la lecture actuelle de l'Eglise, et elle n'en est pas à sa première reculade.

Pourquoi concluez-vous que je sois antisémite ? alors qu'il n'en est rien, et il se pourrait bien que je sois sémite moi-même !!! Mais continuez à lire l'actualité, peut-être qu'en fouillant bien vous finirez par comprendre.

PS : je vous suggère, plutôt que lire ripostelaique et autres postedeveille (qui ne veille sur rien du tout mais cherche plutôt à mettre le feu partout) je vous suggère de lire par exemple "la quête du soufre rouge" de Claude Addas (née Chodkiewicz : l'accuserez-vous elle aussi d'antisémitisme ?)
PS2 : excusez les majuscules : j'aurai souhaité mettre en gras à la place, mais je ne sais pas comment procéder.

Bien à vous

Écrit par : Dan | 08.09.2014

Répondre à ce commentaire

- Critiquer par principe le site qui publie un article pour mieux esquiver le propos de cet article, c'est une ficelle un peu grossière. Qu'importe le contenant, c'est le contenu qui compte. On ne critique pas un vin en disant que sa bouteille est moche. Si "postedeveille" ne vous plaît pas, vous pouvez aussi lire le livre d'Ibn Warraq : /Pourquoi je ne suis pas musulman/. L'islam n'est évidemment, comme toutes les autres religions, qu'un monument d'imposture et de sottise. Et la foi n'est rien d'autre qu'une maladie de l'esprit.

- Dire que seul le péché originel fait la différence entre l'islam et le christianisme, c'est à se tordre. Entre les deux, il n'y a rien de moins que le Christ, Dieu incarné, deuxième personne de la Trinité, mort et ressuscité, c'est-à-dire le cœur même du christianisme ! L'abbé Pagès est un crétin (je l'ai entendu à Orange : j'en parlerai un peu dans un prochain article), mais au moins est-il fidèle à l'Eglise traditionnelle. Cela dit, je crois volontiers que l'islam est une sorte de surgeon du judaïsme : Mahomet n'a évidemment pas reçu une révélation divine - quelle idée absurde ! - , mais il a massivement récupéré les croyances des judéo-nazaréens. Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Jud%C3%A9o-nazar%C3%A9isme pour une première approche.

- Vous semblez jouer sur le double sens du mot "sémite". Mais même si vous étiez juif, cela ne vous empêcherait absolument pas d'être antisémite (au sens ordinaire du mot). Il existe en effet des juifs antisémites, comme Karl Marx, Otto Weininger, etc.

- Si vous cherchez à me convertir, ou à m'attirer vers votre spiritualité passe-partout, vous perdez votre temps. Je suis irréductiblement athée et matérialiste.

Écrit par : Le déclinologue | 08.09.2014

(vous pouvez supprimer le précédent commentaire, je ne sais pas ce qui s'est passé ! merci)
en ce qui concerne Ti3.1 à 3.6 je fais référence à ceci : http://lire.la-bible.net/index.php?reference=1Tm%203.16&versions%5B%5D=NBS

Écrit par : Dan | 08.09.2014

Répondre à ce commentaire

tordez-vous, donc, et relisez ce que j'ai déjà dit sur le sens symbolique de la croix le fait que Dieu dans le Coran impose de passer par Jésus pour parvenir à Lui : vous avez déjà ainsi la réponse au sens de la "résurrection", que Jésus lui-même mentionne dans le Coran : S19"33. Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant". Faudrait-il que je ré-explique ?!

Ensuite, lorsque vous aurez arrêté de vous tordre, expliquez nous pourquoi il y a un alif caché dans toutes les basmalah,
https://www.google.com/search?q=basmalah&tbm=isch
c'est à dire que chaque fois qu'un musulman la prononce il dit en réalité : "au nom du Père-Allah, le Clément, le Miséricordieux" là où les chrétiens disent "au nom du Père, du Fils et du St-Esprit"
en effet, Ab, en arabe et en hébreux אב signifie le Père, et pèse en gématrie arabe ou hébraïque 1 + 2 = 3, la Trinité. A travers l'araméen Aba, ça a donné Abbé (A.B.) : le Père, donc 3, donc la Trinité.
Les 99.9% de musulmans qui ne sont pas curieux de comprendre ce qu'on leur met dans le crâne sont donc inconscient que la Trinité fait partie intégrante de leur pratique quotidienne, ainsi que vous, athée matérialiste. On aurait pu espérer que cela vous aide à mieux dépasser les poids des dogmes, mais manifestement non, ça ne vous a pas rendu plus futé.

Quel autre dogme voulez-vous démystifier ?

Mahomet n'a jamais existé, c'est une invention d'athée. Et vous tombez dans le piège. Encore.

Vous partagez la même haine nauséabonde avec le Père Pagès, vous serez donc prêt à lui trouver n'importe quel prétexte pour en faire un homme sympathique. Il n'est fidèle à rien : comment pouvez vous justifier qu'une personne qui se réclame du message Christique puisse inciter à la haine ? Ah ! j'oubliais, vous êtes athée donc vous ne connaissez pas le message du Christ.

Enfin, je ne fais pas de prosélytisme : je vous parle d'athée à athée, mais cela vous semble inaccessible, que vous arrive-t-il ?

Par contre, je vois à votre hypersensibilité à l'antisémitisme - que vous voyez partout même là où il ne se trouve pas - que vous avez manifestement un énorme problème...

Écrit par : Dan | 09.09.2014

Répondre à ce commentaire

Tiens, vous prétendez parler en athée (mdr !), et au moment où je critique plus directement l'islam, vous commencez à vous énerver et changer de ton ? Comme c'est bizarre...

J'espère que vous allez continuer à me déposer des commentaires, car ceux-ci sont de plus en plus hilarants. Là, c'est un festival :
. Le "sens symbolique de la Croix" et je ne sais quel tour de passe-passe permettent de concilier la Passion et la Résurrection de J-C avec l'islam, lequel professe pourtant qu' Îsâ n'est ni Dieu ni le fils de Dieu (tiens, comme les judéo-nazaréens), qu'il n'a même pas été crucifié, et que la Trinité n'est qu'une superstition polythéiste. Qu'à cela ne tienne ! Allez, hop, quelques fumeuses considérations ésotéristes, et on rassemble tout dans le même gloubi-boulga.
. Le Coran est donné comme un document attestant d'une parole de Jésus (hahaha !)
. Le recours à la numérologie mystique permet de transformer les musulmans en adorateurs de la Trinité. Bien sûr, on associe chaque lettre à un nombre, on multiplie par Pi, on divise par l'âge du Capitaine, et on a la preuve irréfutable que le Coran et la Bible ont été écrits par Lao-Tseu dans la Grande Pyramide. Élémentaire, mon cher Watson.
. Vous m'imputez (si j'ai bien compris votre ironie) l'idée que Mahomet n'a jamais existé. Mais pas du tout. J'ai simplement dit que loin de recueillir une interviou exclusive du créateur du Cosmos, il avait seulement repompé une bonne partie des croyances judéo-nazaréennes en les accommodant à sa sauce. Phénomène classique. Vers 1830, Joseph Smith a fait pareil pour écrire /Le Livre de Mormon/, en prétendant que l'Ange Moroni lui avait mis remis deux diamants magiques pour déchiffrer des plaques d'or magiques. De nos jours, Claude Vorilhon alias Raël est allé visiter la planète des Elohim, qui lui ont tout expliqué sur la vie, l'univers et le reste. Evidemment, vous caricaturez ma thèse en me transformant en mythiste de Mahomet, parce que ça vous embête drôlement que votre prophète, au lieu d'être inspiré par Dieu, ait pu plagier une secte juive. Ah mais non, j'oubliais que vous parlez en athée...
. "Vous partagez la même haine nauséabonde avec le Père Pagès" => Formidable. L'islam est de loin la religion la plus intolérante de la planète depuis plusieurs dizaines d'années, elle persécute un peu partout tous ceux qui l'offensent, elle censure, elle tue, mais c'est un pauvre bougre comme le père Pagès qui est animé d'une "haine nauséabonde". Et le père Henri Boulad aussi, sans doute ? Et Claude Lévi-Strauss, n'en parlons pas... (relisez la fin de /Tristes tropiques/).
. "vous serez donc prêt à lui trouver n'importe quel prétexte pour en faire un homme sympathique" => Encore plus drôle. Je l'ai traité ci-dessus de crétin, mais vous pensez que j'en fais un homme sympathique...
. "comment pouvez vous justifier qu'une personne qui se réclame du message Christique puisse inciter à la haine ? Ah ! j'oubliais, vous êtes athée donc vous ne connaissez pas le message du Christ." => Là c'est carrément con. La non-croyance serait synonyme d'ignorance ? Un athée serait incapable de se renseigner et d'ouvrir des livres ?? Mais qu'est-ce qu'il y a dans votre petite tête pour balancer des énormités pareilles ? Le message du Christ n'est pas du tout exempt de violence, savez-vous : ne dit-il pas qu'il n'est pas venu sur terre pour apporter la paix mais le glaive, et semer la division dans les familles (Mt 10,34-36 // Lc 12,49-53) ? Ne répand-il pas plusieurs fois des anathèmes très durs contre les impies ? Relisez ses malédictions contre les villes galiléennes Chorazin, Bethsaïde et Capharnaüm (Mt 11,21-24 // Lc 10,13-15) et contre les pharisiens et les scribes (Mt 23,13-36 // Lc 11, 37-53)
. J'avais oublié, dans le commentaire précédent, l'argument le plus inepte jamais émis contre le site de C. Tasin et P. Cassen : « ripostelaique (qui n'a rien compris, dans sont titre même : "laïque = qui n'a pas de clergé", s'ils s'étaient à peine renseignés ils sauraient que l'islam n'a justement pas de clergé...) ». Vous avez cru que l'adjectif "laïque" désignait leur adversaire principal, ce qui est aberrant. (Il aurait fallu dire : "riposte anti-laïque"). Il est bien évident que l'adjectif exprime ici l'étiquette sous laquelle ils se cataloguent. Le laïcisme, tel qu'ils l'entendent, c'est LEUR drapeau, leur revendication, leur idéologie, et non pas la vôtre, ô frivole dévot !

A propos, il est possible qu'en parlant de "puissance laïque occulte" qui croît de façon cancéreuse, vous ayez en tête plutôt le maçonnisme que le sionisme. Mais dans la tête des complotistes, ces deux hydres sont jumelles, d'où le terme de "complot judéo-maçonnique". Votre vocabulaire correspond typiquement à la mentalité des antisémites modernes.

Écrit par : Le déclinologue | 09.09.2014

Vos procès d'intentions n'engagent que vous et à force de renverser tous les arguments sans réfléchir, vous finissez par raconter n'importe quoi.

"laïc" n'est pas un terme inventé par Tasin & Cassen, et ça signifie toujours "pas de clergé". Ainsi l'islam - qui est toujours leur principal adversaire, au cas où vous l'auriez déjà oublié, ça abîme les neurones la xénophobie - est une religion laïque, puisqu'elle n'a pas de clergé ce qui est bien connu : vous êtes aussi stupide qu'eux et vous ne comprenez manifestement rien à rien.

Et avec votre vocabulaire qui pue vous faites en sus un bel inquisiteur. Qu'est-ce que le sionisme vient tout d'un coup faire ici ?! Ah je comprend, ripostelaic vous a contaminé, vous êtes identitaire xénophobe et sioniste fanatique. Je comprends maintenant l'hypertrophie à la sensibilité antisémite...

"L'islam est de loin la religion la plus intolérante de la planète depuis plusieurs dizaines d'années"
"dizaines d'années" seulement ?! ah bon, nous voilà rassurés tout d'un coup.

Allez vous faire soigner, vous êtes gravement malade de tous côtés....

Écrit par : Dan | 09.09.2014

Répondre à ce commentaire

« Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet », comme disait Courteline. Merci, cher « Dan », de m'offrir ce plaisir délectable. Continuez encore longtemps, s'il vous plaît, c'est trop drôle !

Dans ce genre si populaire qu'est le « raconter n'importe quoi » et le « ne comprendre manifestement rien à rien », vous établissez des performances olympiques. Par exemple, sur l'expression de "riposte laïque", vous êtes tellement ignorant, ou tellement bête (ou les deux), que vous restez au sens premier de "laïque". Pourtant, si vous aviez ouvert votre Petit Robert, et consulté la définition jusqu'au sens n°3, vous auriez vu qu'il signifiait : "qui est indépendant de toute confession religieuse". On est donc assez loin de la pure appartenance à un clergé. Il vous a apparemment échappé qu'il y a en France, depuis le XIXe, une idéologique laïciste, dite aussi libre-pensée, qui lutte contre les religions en général et préconise leur confinement à la sphère strictement privée. (Voyez aussi l'article de Wikipédia sur "laïcisme"). Le site de Cassen et Tasin s'inscrit dans cette filiation. Il est tout à fait cohérent de combattre l'islam au nom du laïcisme, puisque l'islam ignore la séparation du spirituel et du temporel, du privé et du public. L'islam est une idéologie totalitaire, non seulement parce qu'il aspire à englober toute l'humanité dans l'oumma, mais aussi parce qu'il vise à contrôler totalement la vie de l'individu et le fonctionnement de la Cité. C'est une idéologie de soumission et non pas d'émancipation. Cela vous a aussi échappé. Plongez-vous donc dans Ibn Warraq.

Tenez, je lisais hier cet article : http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-du-cretin-au-con-dix-ans-de-derives-09-09-2014-1861457_1886.php A la fin, vous trouverez une anecdote très révélatrice de la totale fermeture mentale d'un bon musulman, tellement stupide qu'il ne parvient même pas à comprendre qu'un musulman analphabète ne puisse pas lire le Coran.

Il est aussi très comique de me qualifier de « sioniste fanatique ». Si vous aviez lu cet article : http://dernieregerbe.hautetfort.com/archive/2012/10/19/un-militant-ump-bientot-exclu-pour-antisemitisme-le-probleme.html (2ème paragraphe), vous auriez compris que je suis loin d'être sioniste et judéophile. Il y a aussi celui-ci : http://dernieregerbe.hautetfort.com/archive/2012/10/29/la-place-de-la-choa-pendant-la-seconde-guerre-mondiale-un-el.html mais je crains que son ironie ne soit un peu trop subtile pour vos maigres capacités de compréhension. L'article contre Sarkozy contenait aussi quelques éléments qui auraient pu vous détromper. Mais vous avez préféré réagir aveuglément, avec vos préjugés fanatiques.

« Allez vous faire soigner, vous êtes gravement malade de tous côtés » => Ah, la paille et la poutre ont encore frappé !

Écrit par : Le déclinologue | 11.09.2014

seriez-vous sioniste ?!!!

Écrit par : Dan | 09.09.2014

Répondre à ce commentaire

Le monde est fou de ne pas s’incliner devant les saines valeurs du sionisme-talmudique, quand même !!!
La vengeance, le talion, le racialisme, le tribalisme , l’apologie du mensonge, du vol, du viol, de la servitude, la haine du nègre et du goy en général, l’apologie de la violence et des massacres, etc.
Je ne comprend pas ce qui est reproché à ces valeurs ? Vous pourriez nous l'expliquer ?
(entre nous, et pour être clair, "goy antisémite" est un pléonasme, et ne sachant pas qui je suis, il vous restait statistiquement 99.8% de chances de tomber sur un goy, la conclusion "antisémite !" est donc un peu facile...)

Surtout que maintenant vous avez inventé beaucoup plus fort : les "juifs antisémites".
Noooon !!! franchement, Vous méritez d'être décoré de l'étoile d'or, par Netanyahou lui-même. Vous rendez-vous compte de la portée de votre invention ?! Un juif, qui se tue lui-même parce qu'il est antisémite. J'avais du mal à comprendre le nom du site "dernière gerbe", merci de nous avoir éclairés. Dieudo va adorer.

Finkielkraut (académicien) :« Une grande partie des musulmans est hostile aux juifs »
Hitler (fabriquant d'histoire) :« Une grande partie des juifs est hostile aux nazis »
Theodor Herlz (sioniste) : « J'ai eu une idée formidable, attirer des antisémites honnêtes et les inciter à détruire les propriétés juives. »
https://www.youtube.com/watch?v=T1oaAnT9xdU&list=PLH0_ZyP9tGxncqTYY8-M9IDELvXX_n0y9&index=1


Honte à vous ! falsificateurs de l'histoire, usurpateurs d'identité
Que le sionisme périsse et que les juifs non-sionistes se remettent un peu en question et ils seront immédiatement acceptés comme ils méritent de l’être en tant qu’humains.
https://www.youtube.com/watch?v=b_iT-ZJ2dlc

Écrit par : Dan | 09.09.2014

Répondre à ce commentaire

Bon, je vois qu'après avoir tombé le masque de l'athée, vous tombez le masque du non-antisémite. Vous n'avez fait que vous ridiculiser en essayant de cacher vos arrières-pensées, tant votre dissimulation grossière ne pouvait tromper personne. Vous vous êtes encore plus discrédité en imputant chez moi un « énorme problème » lié à une supposée « hypersensibilité à l'antisémitisme » : maintenant que vous vous êtes affiché ouvertement comme un "antisioniste" pathologique, il est clair que loin de le « voir partout même là où il ne se trouve pas », je l'avais au contraire pertinemment diagnostiqué d'emblée. Non seulement votre accusation s'effondre, mais c'est votre propre hypocrisie maligne qui s'accuse.

Je ne suis pas du tout étonné de vous voir déverser une logorrhée dieudonniste. Je l'attendais depuis le début. C'est à peine si elle a tardé à arriver. Dès que vous avez parlé de "puissance occulte" manipulant le monde entier et croissant comme un cancer, j'avais compris où vous vous situiez et je lisais déjà dans votre esprit /aperto libro/. Je connais cette mentalité par cœur. Le sionisme talmudique, « l’apologie du mensonge, du vol, du viol, de la servitude, la haine du nègre et du goy en général, l’apologie de la violence et des massacres », et gnagnagna. C'est toujours la même chose. Triste mécanique qui tourne à vide. Toutes proportions gardées, on pourrait dire de ce vil troupeau soralo-dieudonnesque, qui recrute massivement chez les ratés/tarés musulmans, ce que Bernanos disait de Hitler : il déshonore l'antisémitisme.

La notion de juif antisémite n'est pas mon invention. Vous ignorez le livre de Theodor Lessing : /La Haine de soi ou le refus d'être juif/, pourtant disponible en Pocket. Vous n'avez sans doute jamais ouvert Otto Weininger, ni même Karl Marx. C'est que le Coran supplée à tout, n'est-ce pas... Il suffit juste d'ajouter quelques vidéos de YouTube, et on a la clef universelle. Beati pauperes spiritu.

Écrit par : Le déclinologue | 11.09.2014

blablabla... vous ressassez invariablement les mêmes fadaises insipides qui ne trompent que vous même. Vous ne faites qu'étaler votre ignorance crasse et ne savez même plus à qui vous avez à faire, tellement vous êtes lobotomisé

La question du "juif antisémite" a par exemple été posée, effectivement, et n'a jamais trouvé de réponse, sauf dans le cerveau malade de trotskistes comme vous qui n'ont qu'un seul objectif compulsif : désinformer

Et par contre voilà l'enseignement sain qu'il faut suivre ! :
http://www.courrierinternational.com/article/2010/09/09/les-derapages-incontroles-du-rabbin-ovadia-yossef
et ici : http://www.dafina.net/gazette/article/des-rabbins-tr%C3%A8s-racistes
(évidemment, un peu trop de Ovadia Yossef c'est emmerdant, les choses sont trop claires ! avec B. Netanyahou, au moins on peut bousiller de l'arabe proprement, il suffit de faire semblant de s'envoyer un pétard dans un terrain vague, d'enlever deux ou trois personne pour mieux justifier l'affaire, et on peut tranquillement aller exterminer 2000 civils dans le camp de concentration officiel et oser ensuite demander le prix nobel de la paix, quelle blague ! http://fr.timesofisrael.com/ron-dermer-larmee-israelienne-merite-le-prix-nobel-de-la-paix-pour-sa-retenue/) J'ai honte.

maintenant si c'est la mise en scène hollywoodienne-woody-allennienne du pseudo-assassinat de Foley (https://www.youtube.com/watch?v=JGcUMJ_qmFY) qu'il va falloir gober

Très franchement, Herzl avait au moins la supériorité intellectuelle, sur vous et vos co-religionnaires (le sionisme est une fausse religion), et l'honnêteté de dire clairement les choses. Même si sa "géniale bonne idée" participera in fine - comme votre action - à la méga baffe que les (prétendus, cad. les dirigeants) "juifs" se préparent à nouveau recevoir d'eux-mêmes, comme cela arrive régulièrement (l'histoire, la vraie, ne vous intéresse pas ?!) lui il utilisait encore des termes qui faisaient sens : un "antisémite honnête". Vous voyez la subtilité ?

C'est à cela qu'on reconnaît un trotskiste comme vous : si vous étiez cohérent avec vous même, vous luteriez à dénoncer les impostures (sionistes : c'est un autre pléonasme) au lieu de chercher à tout embrouiller, y compris vous-même :)

Quant à cet antisémitisme qui est en train de déferler dangereusement aux quatre coins de la planète, il n'aura plus, ainsi, d'odieux alibi pour gangrener l'humanité. Parole de Juif !

Écrit par : Dan | 11.09.2014

Répondre à ce commentaire

« blablabla... vous ressassez invariablement les mêmes fadaises insipides qui ne trompent que vous même. Vous ne faites qu'étaler votre ignorance crasse et ne savez même plus à qui vous avez à faire, tellement vous êtes lobotomisé » => Merci pour cet auto-diagnostic d’une exceptionnelle lucidité. Je vous admire d’être capable de parler si bien de vous-même. Mais soyez moins timide, osez assumer le « je » au lieu de le déguiser derrière un « vous » qui ne trompe personne.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas ri comme cela. Me faire traiter de juif et de trotskiste, moi qui suis hostile au judaïsme et au trotskisme, c’est vraiment la meilleure blague de l’année. Encore merci pour ce moment d’hilarité. Dieudonné est très surcoté comme comique, mais vous, vous devriez mieux exploiter votre talent. Montez un spectacle, vous jouerez à guichets fermés.

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

PS : ce n'est pas parce qu'une personne publie un livre que ce livre dise la vérité d'une part et que ses lecteurs le comprennent d'autre part. Ce que vous voyez comme de l'antisémitisme n'est que la haine, permanente, de l'autre sous prétexte qu'il représente un danger quelconque pour le modèle de pensée de son auteur. D'Engels à Rosa Luxemburg, chacun y va de sa petite théorie, puis chacun assassine l'autre. Jusqu'à ce qu'un des plus gros crocodile, ou celui qui a le plus de chance, reste (je parle d'eux, puisque pour faire l'intéressant, vous avez cité les théoriciens)

Faut-il rappeler que le terme "antisémite" en lui même ne fait aucun sens : si l'on prend le sens fondamental, les pires antisémites de tous les temps sont les israéliens actuels qui détestent et massacrent les arabes, eux-mêmes sémites ! (à égalité avec les sionistes qui ont laissé des millions de juifs déportés aller à la mort, alors qu'ils avaient la possibilité de les sauver et aux banquiers juifs qui ont financé Hitler)

Alors que reste-t-il ?

Les "israélites" venant des tribus historiques de la Bible, et plus ou moins retrouvées par l'archéologie ?
Les kazars ?
Les sépharades ?
Tous ceux qui sont entre les deux ou ailleurs ?
Les Shlomo Sand ?...

Plutôt que de citer des théoriciens malades, je vous suggère de vous intéresser à Edward Mandell HOUSE, car on parle cette fois de faits et non de belles idées dans un placard, et ce personnage a eu le triste privilège de se retrouver au cœur de la création de la FED, nouvelle imposture en direct !

Il est "scientifiquement prouvé", par qui, on se le demande bien ! (*), que la "race juive" n'existe pas http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tudes_g%C3%A9n%C3%A9tiques_sur_les_Juifs
mais lorsqu'on écoute les religieux orthodoxes sur lesquels les sionistes s'appuient pour théoriser leur politique, tout d'un coup, le "sang juif pur" est à préserver
http://www.france24.com/fr/20131212-israel-don-sang-falasha-ethiopie-deputee-juive-pnina-tamato-shata/

Qui croire ? Les juifs ou les juifs ? faut-il vraiment vous rappeler tout cela ?!



Ma préférence, ne vous en déplaise, va aux juifs qui croient sincèrement en Dieu, même si la foi est une "maladie mentale" elle est de loin moins grave que celle du sionisme !, lorsqu'elle n'est pas détournée par des théoriciens maladifs (le Talmud, la "sharia" juive en quelque sorte...)

"Une chose [...] maintint les Hébreux parmi les peuples : ce fut l'élaboration du Talmud, la domination et l'autorité des docteurs qui enseignèrent une prétendue tradition, mais cette action des docteurs, sur laquelle nous reviendrons, fit aussi des Juifs les êtres farouches, peu sociables et orgueilleux dont Spinoza, qui les connaissait, a pu dire: cela n'est point étonnant qu'après avoir été dispersés durant tant d'années, ils aient persisté sans gouvernement, puisqu'ils se sont séparés de toutes les autres nations, à tel point qu'ils ont tourné contre eux la haine de tous les peuples."
Bernard Lazare, in "L'antisémitisme"

Il est en effet très utile d'avoir un ennemi. Il faut s'en occuper, bien l'entretenir. Et "dernière gerbe" consacre beaucoup d'énergie à cela...



(*) "Il y a, aujourd'hui, une évidence précise d'un matériel génétique commun à tous les juifs", n'hésite d'ailleurs pas à écrire un des sites officiels de la communauté juive, Lamed.fr, dans un article intitulé sans complexes: "Gènes juifs" http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=372

Écrit par : Dan | 11.09.2014

Répondre à ce commentaire

Je suis malheureusement un peu déçu par l’affligeante banalité de votre argumentaire. Tout bien réfléchi, je crains de vous avoir surestimé dans mes précédents commentaires. En effet, vous avez tout pompé sur cette page : http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/ghetto/ghetto.html Le rabbin Ovadia Youssef, la race juive et l’article de lamed.fr, la citation de Bernard Lazare, la collection de citations du Talmud, le rôle du colonel Edward Mandell House dans la création de la FED : tout y est.
Non, vraiment, c’est décevant. Pourquoi ces commentaires faussement personnels, ces réponses creuses, alors qu’il ne s’agit que d’envelopper un plagiat ? Il suffisait de balancer directement le lien, c’était moins fatigant pour vous et pour moi. Quitte à polluer mon mur, vous auriez pu faire des recherches originales. Hélas, ce n’était pas à votre portée. Les abrutis de votre espèce ne savent que répéter mécaniquement le même discours, qu’ils s’empruntent et se refilent indéfiniment : c’est pourquoi ils disent tous la même chose.

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

Enfin, vous me permettrez de poster un petit florilège du Talmud, pour ceux qui ne connaîtraient pas, comme vous manifestement, et qui oseraient se moquer du "barbarisme mahométan"...

Erubin 21b. "Quiconque désobéit aux rabbins mérite la mort et brûlera en enfer dans des excréments bouillants."

Moed Kattan 17a . "Si un Juif est tenté de faire le mal, il doit aller dans une cité où il n'est pas connu et y faire le mal."

Baba Mezia 114a-114b. "Seuls les Juifs sont des hommes "

Sanhedrin 58b. "Si un Gentil frappe un Juif, il doit être tué. Frapper un Juif est la même chose que frapper Dieu."

Sanhedrin 57a . "Un Juif n'a pas à payer un Gentil le salaire de son travail."

Baba Mezia 24a .2 Si un Juif trouve un objet perdu par un Gentil, il n'a pas à le retourner "

Sanhedrin 57a . Quand un Juif tue un Gentil, il n'y a pas de peine de mort. Ce qu'un Juif vole à un Gentil, il peut le garder "

Baba Kamma 113a. "Les Juifs peuvent user de subterfuges pour circonvenir un Gentil"

Yebamoth 98a. "Tous les fils des Gentils sont des animaux."

Abodah Zarah 36b . "Les filles de Gentils sont souillées depuis la naissance."

Abodah Zarah 22a-22b . "Les Gentils préfèrent le sexe avec les vaches."

Sanhedrin 43a . "Le nazaréen a été exécuté parce qu'il pratiquait la sorcellerie."

Gittin 57a . dit que "Jesus est en train de mijoter dans des excréments bouillonnants."

Rosh Hashanah 17a . "Ceux qui rejettent le Talmud iront en enfer et seront punis pour des générations à venir."

Shabbath 116a . "Les Juifs doivent détruire les livres des chrétiens3"

Shabbath 41a. définit la manière d'uriner correctement

Yebamoth 63a. affirme que Adam a eu des relations sexuelles avec tous les animaux du Jardin d'Eden.

Sanhédrin 52b. L'adultère n'est pas défendu avec la femme d'un goy, parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton prochain", et les goy s ne sont pas des prochains.

Abhodah Zarah 54a. L'usure peut être pratiquée sur les goyim, ou sur les apostats.

Choschen Ham 226, 1. Les juifs peuvent garder sans s'en inquiéter les affaires perdues par un goy.

Iore Dea 157, 2 hagah. Si un juif a la possibilité de tromper un goy, il peut le faire.

Babha Kama 113a. Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.

Schabbouth Hag. 6d. Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Je renonce, pour des raisons de décence dans ce site, de citer les élucubrations sur la pédophilie avec un petit garçon de moins de 9 ans et un jour (Sanhédrin 69a) , de plus de 9 ans et un jour (Kethuboth, 11a-11b), sur les relations sexuelles avec une femme qui a ses règles ( Hayorath, 4a), sur les conditions de l'acte sexuel d'une femme avec un animal (Yebamoth, 59b); sur celui d'un homme avec un enfant non juif (Sotah, 26b)

Et que dire de:

Sanhédrin, 55b : " Une petite fille de trois ans et un jour peut être acquise en mariage par coït"
"en cas de mort de son mari et si elle a un rapport sexuel avec le frère de son mari, elle devient à lui" précise encore Kethuboth, 11a-11b

Écrit par : Dan | 11.09.2014

Répondre à ce commentaire

Là je suis encore plus déçu. Décidément vous ne savez pas lire. Non seulement, n’ayant pas regardé mes articles que je vous ai indiqués, vous vous trompez de cible en m’assommant avec votre logorrhée antisémite alors que je ne suis pas du tout favorable aux juifs, mais en outre vous ne tenez aucun compte de mon avertissement, qu’il me faut ici répéter : « Je connais cette mentalité par cœur. »
Vous croyez donc que je n’ai pas déjà vu cette liste cinquante fois ?
Vous vous prenez pour autre chose qu’un perroquet qui répète indéfiniment ce que les autres ont dit avant lui ? Ô présomption de l’ignorant !...
Vous croyez que je ne sais pas repérer un plagiat ? Celui-ci est encore plus comique que le précédent. Dans le précédent, les informations étaient repompées sur la page d’Aline de Diéguez (ou peut-être sur une autre qui aurait plagié celle-ci, car dans votre clique tout le monde se recopie), mais au moins les formulations étaient à peu près de vous. Alors que là, c’est du plagiat tout pur, un simple copié-collé. C’en est même extrêmement drôle, car vous avez négligé d’effacer une marque de la 1ère personne : « Je renonce, pour des raisons de décence dans ce site ». Un « je » dont on pourrait croire qu’il désigne « Dan », alias Mbaye Faye sur FB, mais qui renvoie en fait à Aline de Diéguez. Ha ha ha !

Sinon, est-il besoin de préciser que ces citations sont fausses ? Naturellement, vous n’avez jamais ouvert le Talmud de votre vie, vous n’avez donc aucune idée de ce qu’il contient. Cette liste de citations est tout sauf une collecte personnelle, que VOUS auriez rassemblée en lisant le Talmud crayon en main. Comme tous les petits dieudonno-soraliens de votre espèce, dont j’ai déjà croisé quelques dizaines de représentants interchangeables, vous partez du principe que le sionisme est une abomination, et donc vous avez inventé le « sionisme talmudique » pour expliquer cette abomination de façon un peu plus crédible que par l’intervention de Satan en personne. C’est pourquoi vous vous jetez aveuglément sur n’importe quel document frelaté qui puisse étayer votre hostilité a priori.
Tout cela procède d’un faussaire patenté : J.B. Pranaitis, un prêtre lituanien du début du XXe siècle, auteur d’une escroquerie tombée dans l’oubli mais ressuscitée par l’internet : /Le Talmud démasqué/ (1892). Lisez ceci qui vous édifiera : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Talmud_d%C3%A9masqu%C3%A9.
Les citations que vous avez données sont au pire de la forgerie pure, au mieux des phrases tronquées et sorties d’un contexte qui leur donne un tout autre sens. Lisez par exemple ceci : http://lejuiferrant.unblog.fr/diffamation-sur-le-talmud/traite-sanhedrin/

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

et comprenez-moi bien, je suis à l'opposé de l'antisémitisme !

Je donne ces exemples pour monter à tous que si l'on veut chercher la petite bête au fond du slip de chaque religion on la trouvera forcément. Il n'y en a pas une qui échappe à la règle, et le judaïsme s'illustre de manière particulièrement remarquable sur ce sujet, comme on l'a vu.
Pagès est bien loin du compte lorsqu'il critique (en exagérant lamentablement) les aspects difficiles de l'Islam. Ces aspects hideux et difficiles ne sont en aucun cas pour moi des critères de jugement d'une religion. Ils en font partie et pour les expliquer il y a des préalables à poser que vous ne semblez pas capable d'intégrer, à priori.

Vos insinuations fallacieuses sur l'antisémitismes représentent un comportement dépassé qu'il faut proscrire (Desproges l'avait déjà illustré il y a bien longtemps : "il n'est pas évident de distinguer un enfant juif d'un enfant antisémite" même si Desproges nous en faisait rire à hurler... et c'est tout le problème !), car vous et moi savons à quoi cela sert, et ceci est voué à l'échec. La haine, quelle qu'elle soit, entre religions ou entre les hommes est inutile et ne sert pas. Il faut la combattre.

Si vous voulez savoir comment les religions enseignent le combat, comparez au sport : les sportifs se battent entre eux, c'est le sens du combat extérieur, mais ce qui reste plus important que tout est le combat contre soi-même : un sportif, même arrivé bon dernier, s'il a battu son propre record personnel sera un bien meilleur vainqueur que le premier, s'il n'a pas battu son propre record. Le reste n'est que politique et vaine désinformation.

La seule chose qui m'intéresse c'est le savoir, il n'y a que cela qui compte. Je ne critique pas le Talmud pour le plaisir, il reste une source de savoir importante si l'on s'y intéresse de manière sérieuse. Tel quel il est impensable de le mettre entre toutes les mains... De la même manière que les hadiths ou même certains passages de l’Évangile.

Bref, pour en revenir au sujet de votre article, les religions ne sont que des chemins, supports-cadres permettant à la Foi de s'orienter dans la direction de l'unique but : la proximité au Divin.

Critiquer les religions est et restera éternellement vain.

Avec tous ces détours je n'en suis pas arrivé là où je voulais vous faire venir... ça sera peut-être une prochaine fois.
Toutefois, pour ceux que le judaïsme intéresse, voici un forum que je conseille, sachant que ce qui compte véritablement est relatif à l'adoration de Dieu, et tout le reste n'est qu'accessoire...
http://www.cheela.org/cheela.php?id=61445

La sincérité, la justesse, l'honnêteté sont des valeurs partagées par toutes les religions, en représentent leur colonnes vertébrales et le passant sait les reconnaître. Le reste n'est que vaines pertes de temps pour tous ceux qui tombent dans ce piège.

Écrit par : Dan | 12.09.2014

Répondre à ce commentaire

De l’art de perdre son temps par un blablatage stérile… Lisez plutôt le /Dictionnaire philosophique/ de Voltaire, ou /Pour en finir avec Dieu/ de Richard Dawkins, ça occupera mieux votre désœuvrement.

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

Et allez donc, l’obsession antisémite continue ! Ressassement obsessionnel, relances sans fin, activisme inlassable… Décidément, le diagnostic s’impose : « Allez vous faire soigner, vous êtes gravement malade de tous côtés ».

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

et pour que les choses soient bien claires en ce qui concerne ces soi-disant "intellectuels juifs" (BHL, Glucksman, Finkielkraut, etc.) qui polluent le paysage médiatique en racontant n'importe quoi au nom des juifs (alors qu'ils ne croient en rien du tout) :

La Résolution 2621 XXV, du 12.10.1970 des Nations Unies affirme « le droit inhérent des peuples colonisés de lutter par tous les moyens nécessaires contre les puissances coloniales qui répriment leur aspiration à la liberté et à l’indépendance. »

Qui attaque qui ?

Les Palestiniens ont parfaitement LE DROIT d'envoyer des roquettes sur Israël, puisque c'est en tout état de cause LA SEULE action de résistance qu'ils puissent opérer puisqu'ils n'ont pas d'armée, au contraire d'Israël qui reçoit même 3 milliards de dollars chaque année des USA, tant qu’Israël ne reviendra pas aux frontières de 1947, détruira le mur de la honte interdit par l'ONU, et ne reconnaîtra pas les Palestiniens comme un peuple souverain sur son territoire, c'est à dire avec un Etat constitué en bonne et due forme.

--- Un juif qui aspire à être reconnu comme un être humain et non plus comme une monstruosité ---

Écrit par : Dan | 13.09.2014

Répondre à ce commentaire

BHL, Glucksmann et Finkielkraut ne parlent pas « au nom des juifs », mais en leur nom propre. Comme d’habitude, aveuglé par votre sectarisme, vous racontez n’importe quoi. Et ils sont bourrés de croyances, justement.

Mais surtout, pourquoi est-ce que vous voulez que je me préoccupe du sort des Palestiniens ! Je suis Français, moi : je n’en ai rien à battre des Palestiniens ! Pourquoi m’intéresser à eux plutôt qu’aux Tibétains, aux chrétiens persécutés au Proche-Orient et au Soudan, aux Amérindiens du Chiapas, aux Tamouls du Sri Lanka, etc ? Qu’ils se démerdent tous, on a assez de problèmes comme ça chez nous. Je m’en tape des Palestiniens : si ces gros nazes sont infoutus d’obtenir un État depuis près de 70 ans, alors qu’ils ont tout le monde arabo-musulman derrière eux, c’est qu’ils ne le méritent pas. Vae victis !
Vous me parlez du « DROIT » des Palestiniens. Mais je récuse toute idée de droit international. Entre nations, il n’y a qu’un seul droit, le droit du plus fort. « Les agresseurs ont tort là-haut, mais ils ont raison ici-bas », selon une phrase attribuée à Napoléon. Si ça ne tenait qu’à moi, l’O.N.U. aurait été dissous depuis bien longtemps. Donc ses résolutions ne sont rien pour moi, sinon un sujet de scandale en tant que telles. Encore une fois, vous n’avez pas pris le temps de lire ce blogue, avant de me déverser en pure perte vos salades usées et même pas comestibles.
Ma position sur le conflit israélo-palestinien est simple : que ces sémites s’exterminent tous mutuellement jusqu’au dernier, et ainsi ils auront fait place nette. Au besoin, aidons-les. Flaubert demandait qu’on détruise La Mecque et qu’on souille la tombe de Mahomet, afin de démoraliser le fanatisme. Excellente idée. Mais faisons pareil avec Jérusalem, pour en finir une bonne fois pour toutes avec cet emmerdement. Les bombes atomiques commencent à rouiller dans leurs silos.

Vous prétendez être « un juif qui aspire à être reconnu comme un être humain ». Une nouvelle fois vous n’avez pas lu ce blogue, sinon vous auriez compris que je déteste l’humanitarisme et que cette subordonnée ne pouvait être à mes yeux qu’un sujet de dérision. Par ailleurs je pense que vous présenter comme juif n’est qu’une ruse grossière, comme plus haut vous vous présentiez comme athée. Mais à vrai dire je m’en moque éperdument. Vous ne m’intéressez pas. Comme tous les membres de la clique de Dieudonné, vous n’êtes qu’un crétin ignorant. Votre potentiel comique est intense mais limité : pas assez d’originalité, pas assez de renouvellement. Retournez traire des chèvres dans le désert, c’est ce que vous avez de mieux à faire.

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

je n'ai rien à voir avec Dieudo et si j'ai dit "dieudo va adorer" c'était de la dérision par rapport à ce que vous dites, je ne suis ni pro ni anti dieudo, d'ailleurs si vous étiez plus éveillé vous sauriez que c'est un faux problème et si on le laissait dire librement ce qu'il a envie de gueuler, le soufflé se dégonflerait immédiatement : c'est cela que vous ne voyez pas. Vous tirez sur ce qu'on agite devant votre nez alors que ce qui se passe est caché dans l'ombre.

Vous mettez en doute ce que je dis parce que vous n'avez pas l’élasticité intellectuelle qui vous permettrait de voir en 3D. Vous devez croire (sauf mauvais jeux de mot) que je suis musulman, puisqu'il m'est arrivé d'aller chercher quelques perles dans le Coran. Voulez-vous que je me moque des musulmans, cela aidera-t-il votre esprit déficient ?! les ânes (les salafistes par exemple) qui rugissent en disant "Dieu est UNIQUE, massacrons ceux qui disent 'Trois'" ne se rendent même pas compte que deux lignes plus tard lorsque Dieu parle dans le Coran il dit "Nous..." c'est vous dire à quels types de cons on a à faire. Mais, Ô Rage ! vous les mettrez tous dans le même sac...
Cela m'aurait-il rendu sympathique à vos yeux ? Non, vous préférez le choix de l'ignorance, tirer le débat vers le bas. Aucune vision.

Votre "position" sur le conflit israélo-arabe montre simplement votre ignorance totale de ce qui se passe et tout ce que vous dites dans votre blog montre que vous réagissez exactement comme on vous a programmé.

Les arabes jouent seulement le rôle de boucs émissaires pour détourner votre esprit de ce qui se passe dans votre dos. "Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché, il les mettra sur la tête du bouc; puis il le chassera dans le désert." (Lévitique, 16). Ce qui se passe en Palestine n'est pas un génocide, c'est un jeu du chat et de la souris : plus ça durera et meilleur cela sera.

Faites péter toutes les ogives israéliennes sur place pour faire table rase de Jérusalem, des environs et de tous les sémites de la place. La situation restera identique. La source de vos problèmes se situe bien en deçà.


Vous avez été endormi. Ouvrez vos yeux (et arrêtez de râler)

Écrit par : Dan | 17.09.2014

Répondre à ce commentaire

« Rien à voir avec Dieudo » => Oui, oui, bien sûr. L'intox, comme d'hab.
Et je le prouve : « heureusement grâce à Dieudo les juifs font toujours rire !!! » (Mbaye Faye, le 7/9/14 à 23:58, http://www.afriquinfos.com/articles/2014/4/15/elmaleh-jamel-debbouze-font-plus-rire-251367.asp?fb_comment_id=fbc_669684269745357_743932885653828_743932885653828#f94cccb94) Les juifs, hein, ici, pas les « sionistes »…

« La situation restera identique. La source de vos problèmes se situe bien en deçà. » => Oui oui, bien sûr. Le sionisme est un problème mondial, un cancer planétaire, il a la main sur toutes les institutions internationales, et gnagnagna. Je vous dis que je connais ça par cœur. Votre discours est totalement stéréotypé, c’est le catéchisme antisioniste basique.

Vous m’emmerdez. Pourquoi est-ce que vous insistez ? Vous voyez bien que cet échange est totalement vain. Nous resterons d’autant plus sur nos positions que chacun de nous deux tient l’autre pour un imbécile inculte. Quoi que chacun de nous dise, l’autre n’y verra qu’une nouvelle preuve d’imbécillité et d’inculture. Donc on tourne en rond. Imitez Gandhi au lieu d’essayer de comprendre Einstein, dont vous surinterprétez très sottement la simple boutade : « Gott würfelt nicht » (qui n’est qu’un sarcasme contre le principe d’incertitude d’Heisenberg), pour nier son athéisme malgré toutes ses attestations.

Nous ne sommes d’accord sur rien, et vos logorrhées plagiées ici ou là dans la soralosphère n’y changeront rien. Poursuivez ailleurs votre chemin. Bon vent.

Écrit par : Le déclinologue | 17.09.2014

et pouvez-vous me dire par quelle magie vous m'attribuez la paternité de ce commentaire ?!!!

Écrit par : Dan | 17.09.2014

Répondre à ce commentaire

Par la magie noire de la Kabbale, bien sûr !

Mbaye Faye, vous avez implicitement reconnu le commentaire sur Einstein, alors vous êtes malvenu à récuser celui sur Dieudonné.

Écrit par : Le déclinologue | 18.09.2014

au sujet du Talmud, vous n'êtes pas rabbin, posez donc la question aux bonnes personnes et l'on vous dira que si les versions "modernes" ont effectivement été purgées de ce qui "dépasse", les originaux contenaient ce que les Diéguez ont publié. J'ai recopié leur texte, en effet, par souci pratique et en sachant qu'ils fact-check leurs infos. Notez que cela ne signifie en rien que je sois d'accord avec l'ensemble de leurs conclusions ou qu'ils m'aient appris quoi que ce soit sur le sujet, c'est plutôt l'inverse que l'on pourrait envisager.

pour Einstein, ce n'est en aucun cas un "sarcasme" mais je vous accorde que cette expression ne signifie pas forcément qu'il ait pu croire en Dieu. Je n'épiloguerais donc pas sur cette question, c'est plus une lecture de sa vie qui peut permettre de mieux appréhender son rapport au divin.

Pour votre référence sur l'article du Point
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-du-cretin-au-con-dix-ans-de-derives-09-09-2014-1861457_1886.php
c'est typiquement ce qu'on peut vous reprocher : vous ne croyez pas en Dieu, certes, mais vous croyez naïvement en ces articles bas de gamme de désinformation normale, Bentolila faisant lui-même partie des raisons du déclin, pour reprendre un terme qui vous est cher, global dans les écoles...

Enfin, en ce qui concerne Voltaire, ce n'est vraiment pas le bon exemple à fournir... je vous laisse vous renseigner mieux sur sa vie.

bon vent.

Écrit par : Dan | 17.09.2014

Répondre à ce commentaire

« les versions "modernes" ont effectivement été purgées de ce qui "dépasse", les originaux contenaient ce que les Diéguez ont publié » => Mais oui, mais oui, bien sûr. Et les Protocoles des Sages de Sion sont authentiques (puisque ce qu'ils ont annoncé a été réalisé point par point), et J.B. Pranaitis n'est pas un faussaire, et la Bible annonce Mahomet. C'est l'évidence.

« en sachant qu'ils fact-check leurs infos » => Même pas fichu de parler français, en plus ! En français on dit tout simplement "vérifier" ou "contrôler". Pourquoi employer cet inepte et horrible anglicisme ? Ça se dit antisioniste, et ça s'aplatit devant l'impérialisme langagier, donc culturel et mental, des Ricains... Lamentable.

Que le vent vous emporte loin.

Écrit par : Le déclinologue | 18.09.2014

ahahah, t'as vu comme on vous a bien baisé aujourd'hui ?!

et c'est pas fini, bientôt on récupère Alstom http://www.cf2r.org/images/stories/RR/rr13.pdf

comme ça on pourra contrôler vos équipements militaires et la surveillance de vos satellites et vous n'aurez plus aucun contrôle sur vous-mêmes


loooooooooooooooooooooooool

Écrit par : Dan | 07.01.2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire